• contact@pamelatarget.com

S02 E03 : Pourquoi le personnage amnésique est une valeur sûre?

S02 E03 : Pourquoi le personnage amnésique est une valeur sûre?

What a man can’t remember doesn’t exist for him. – R. Ludlum {accent américain}

Pamela Target a lancé sa deuxième saison, et nous en sommes au troisième épisode. Qui dit deuxième saison, et même série, dit intrigues et arcs narratifs de loooongue haleine. Et les intrigues doivent avancer, rebondir se dévoiler petit à petit, garder du suspense et finir par se résoudre.

Pour l’un de nos personnages principaux, le moment est venu de remettre en avant son intrigue. Nous parlons bien sûr de Bill le Bousier, plus connu sous le nom de Bilbil par ses amis !

Quelle référence ciné se cache derrière l’intrigue de Bill le bousier ?

N’allez pas chercher midi à quatorze heures, mais laissez vous guider, tout va venir si vous tirez la ficelle.
Rappelez-vous l’épisode trois « Pourquoi cet air si sérieux ? » de la première saison ?

Hé oui, Bill le bousier est amnésique. Je vois l’étincelle briller dans votre oeil de cinéphile averti. Besoin d’un indice de plus ? Auriez-vous déjà oublié l’épisode 15 « J’vais te pointer, moi ? » de la saison 1 :

Oui, notre personnage s’est découvert de manière inattendue des incroyables talents de combattant. Oui, je le vois, le voile s’est déchiré. Vous avez compris: Bill le bousier s’inspire de Jason Bourne.

Marie Kreutz: Do you have ID? Jason Bourne: Not really.

Bill le bousier s’inspire de Jason Bourne, incarné par Matt Damon à l’écran.

Si vous avez vécu le début de ce siècle dans une zone coupée d’électricité et de toutes communication avec le monde, vous avez peut-être raté en 2002 la sortie de « La mémoire dans la peau », premier volet réalisé par Doug Liman, qui fut suivi en 2004 de « La mort dans la peau », puis de « la Vengeance dans la peau » en 2007 et enfin de la sortie de « Jason Bourne » en 2016. Les trois derniers opus étant réalisés par Paul Greengrass. (si on excepte « Jason Bourne l’héritage, sorte de pin-off sans Matt Damon » de 2012 réalisé par Tony Gilroy),

Cette trilogie (ou quadrilogie ou pentalogie ou… bref) est adaptée de la trilogie de romans écrite par Robert Ludlum. La aussi, trilogie n’est peut-être pas le terme qui convient le mieux, car même sur le papier, l’univers de Jason Bourne dépasse son créateur. Après le talentueux Robert Ludlum, Eric Van Lustbader prend le relais et pond pas moins de… douze romans !

Bon, ne nous éparpillons pas.

Jason Bourne, c’est quoi ?

Le premier roman sort en 1980 et raconte l’histoire d’un homme repêché dans la mer au large de Marseille, qui ne se rappelle plus qui il est, et se retrouve bien étonné de découvrir sur lui un microfilm qui l’amène à une banque qui l’amène à un tas d’ennuis. Au travers des mésaventures qui lui tombent dessus, il va découvrir qu’il parle plusieurs langues, sait se battre, est un assassin officieux et que beaucoup de gens lui en veulent, dont la CIA, ou plutôt une branche de la CIA particulière et mystérieuse. Et surtout que Jason Bourne n’est pas son vrai nom ! Action et enquête au programme.

He was the perfect weapon until he became the target.

Le premier roman a fait des émules, on retrouve cette intrigue de l’assassin amnésique qui va enquêter pour retrouver son identité dans le scénario de la BD XIII de Jean Van Hamme et William Vance dont le premier tome « Le Jour du Soleil Noir » sort en 1984.

Et quatre ans plus tard, en 1988 donc, ce même roman a été adapté en un téléfilm en deux parties, avec dans le rôle de Jason Bourne… le comédien Richard Chamberlain !

Je m’en souviens et je vous garantis que ça dépotait quand même moins que Matt Damon point de vue combat et action.

En 2002, l’adaptation cinéma du premier roman met en contact deux personnages étonnants pour la mise sur pied d’un tel blockbuster : Doug Liman, dont « La Mémoire dans la peau » est le premier film gros budget de studio, et Matt Damon, dont ce fut le premier gros film d’action !

Et après cette aventure, qu’en disent les principaux intéressés :

Matt Damon, investi sur des détails qui font la différence : « J’ai surtout été surpris que Doug me propose le rôle. Et je me souviens n’avoir eu que 6 mois pour justement m’y préparer physiquement. Doug Liman m’avait expliqué qu’il voulait que ma démarche ressemble à celle d’un boxeur. J’ai alors contacté Terry Clayborn qui avait coaché Denzel Washington pour le film dans lequel il interprétait le boxeur Hurricane Carter. Et c’est avec lui que j’ai travaillé pendant 6 mois. »

Et Doug Liman, philosophe après le premier film : « I am an independent film maker at heart so that’ll be how I will continue to do films: Indie credibility but maybe now with the studio perks. »

 

« Indie credibility ? » C’est exactement la démarche DIY de Pamela Target.

Créer un blockbuster enregistré dans le salon ! Démarche à ne pas oublier, pour sûr ! :^))

Pour cela, on écrit et construit à trois des intrigues et sous-intrigues pour nos personnages qu’on dissémine dans les épisodes, en jouant sur la dramaturgie, certes mais aussi sur le fun et les références cultes.

Bill le bousier, interprété par Jérôme Thevenet, en fusion avec Jason Bourne.

Alors si vous vous dites maintenant avoir tout capté, avoir compris que Bill le bousier est un ancien agent de la CIA amnésique et d’en conclure : « C’est bon, je sais ce qui va se passer ». Vous vous emballez un peu vite. En effet, Jason Bourne n’est qu’une référence pour créer le personnage de Bill, et non une source d’adaptation. Donc, ce n’est pas aussi simple.

D’ailleurs, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? C’est ce que vous allez découvrir au fur et à mesure de la série.

Ce troisième épisode était l’occasion rêvée de remettre sur le tapis l’intrigue de Bill, sans tout révéler non plus. Et surtout de le faire avec l’humour qui caractérise l’univers complètement barré et funky de notre série.

Bill le bousier, amnésique ? Oui. Combattant émérite ? Oui. Ancien Militaire ? Oui mais l’étau se resserre et le passé va bientôt (ou un peu plus tard) refaire surface.

Comment ?

Venez le découvrir en écoutant le nouvel épisode de la saison deux de Pamela Target « La mémoire dans le slip » :

La PT-Team

Pamela Target

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de