• contact@pamelatarget.com

PTS02E2 : The Battle à la Notorious PIG

PTS02E02: The Battle à la Notorious PIG !

Quelques semaines plus tôt…

Comment se joue l’entrée à la soirée Baywatch, quand on n’est pas sur la liste des invités ?

Branche tes écouteurs et Bim ! Lance la lecture :

Découvre notre article sur les inspirations ciné de cet épisode  ici

Pour avoir de nos nouvelles et découvrir des bonus,

c’est ici CLUB VIP PAMELA TARGET

CREDITS

Ecrit par Katia Grivot, David Neau et Pascal Senicourt

Réalisé, monté et mixé par Katia Grivot

Animé pour Youtube par Pascal Senicourt

Musiques

génériques par Domingo Olmo Martin

Bizzie de The Grand Affair

 

Par ordre d’apparition

Augusto le cochon Dingue : David Neau

Domingo le cochon dingue : Jérome Thévenet

Rodrigue/Rambo le cochon dingue : David Chamalet

Korragen le Corbeau : Frans Boyer

 

Dans cet épisode de nombreux sons sont tirés de Freesound. Voici l’ensemble des crédits concernés :

 

Tu peux aussi choisir un autre moyen d’écoute. T’inquiète, c’est gratuit :

Retranscription de l’épisode
texte protégé – reproduction interdite sans l’accord des auteurs

Dans les couloirs de l’arche, bruit d’ambiance musique  boîte de nuit étouffée. Groupe d’invités entre.

AUGUSTO
Libéré, délivrééé !

DOMINGO
Ta gueule Augusto ! On arrive à la soirée Baywatch !

RODRIGUE/RAMBO
Hein !? Merde, alors : ils sont tous en maillot de bain rouge…

AUGUSTO (paniqué)
Comment on va faire ? ils nous laisseront jamais entrer.

RAMBO
On s’en fout du dress code, on n’y va pas pour faire la teuf. Putain, Combien de fois, y faudra t’répéter c’qu’elle a dit la reine des neiges ?

Ambiance feutrée de soirée derrière les portes.

DOMINGO
Ouais, augusto, on n’y va pas pour la teuf ok ? on y va pour rejoindre Peter Pan Pan !

AUGUSTO (hésitant)
On va pas chercher nos maillots, alors, même si c’est une soirée baywatch ?

DOMINGO
Non !

AUGUSTO
Pourquoi ?

RODRIGUE
Parce que sinon on va rater Peter panpan et ça risquerait d’énerver la reine des neiges, hein !… Et peter pan pan aussi.

DOMINGO
Et edmundo, Lorenzaccio, Noidecoco, Bartolomeo…

RODRIGUE
Attention, les gars ! Matez-moi, ça! Korragen le corbeau s’ramène ! Cachez vos armes ! vite !

KORRAGEN
Oh, les cochons dingues ! Je peux savoir ce que vous foutez là ? C’est une soirée privée, ici ! Vous n’êtes pas sur la liste des invités. Allez ! On dégage !

AUGUSTO
Tu vois j’t’avais dit qu’ils ne nous laisseraient pas rentrer!

DOMINGO
Vas-y Rambo! heu… Dis-lui quelque chose !

RODRIGUE
Moi ?

DOMINGO
ouais vas-y…

Début de battle  avec humanbeatbox.

RODRIGUE
Donne moi un beat Domingo alors !

DOMINGO (beat boxing)
Mais tu sais ca fait longtemps que j’ai pa pa pa pa pa pa poum tchic..

RODRIGUE (slamant)
Hé Korragen, tu crains, qu’est-ce que tu fous en maillot de bain. Face a toi y a un portoricain, ouais, un putain d’dieu cubain. Tu vois j’ai des cousins par milliers celui qui chante la reine des neiges en premier et un castré qui met ses doigts dans le neeez. C’est moi qui te fuuume, espèce de gros tas de pluuuume
Piiiimmmmm !Paam ! Dans ta face ! Oh, le corbeau t’es cassééé yooo ! ! T’es muet, tellement t’es mégavanné!

Arrêt de la musique …

KORRAGEN
Il est sérieux là le cochon dingue? C’est sa vanne qui tue, ça ?

RODRIGUE
Ouais !!! Qu’est-ce tu peux répondre à ça, hein? Rien !…héhé ! Alors laisse-nous entrer ! hein ? maintenant !

KORRAGEN
Maintenant, tête de gland, tu vas prendre tes deux couilles molles avec toi et vous allez retourner dans votre calbuth moisi !

DOMINGO
Ouuuuhhh !

KORRAGEN
Redonne moi le beat nabot il était pas mal!

DOMINGO (beat boxing)
Merci korragen, je voulais surtout tou tou tou tou poum tchac ….

Rythme qui redémarre.

KORRAGEN
Sérieux tu veux rentrer maintenant?
Mais pour qui tu te prends ?
Je suis né dans une Battel
J’vais t’en mettre plein la gueule. Ta pauv’super vanne,
Ca sent surtout la panne ! Les ptits rats de ton especes je les seche je les dépèce, quand on me cherche on me trouve et c’est pas des ptites burnes qui vont briser mon groove…

DOMINGO
Oh, putain il nous a séché tous les trois d’un coup !

AUGUSTO
Oh, Rodrigue, vas-y survanne-le !

RODRIGUE (perdu)
euhh… entouré de mes burnes euuuh séchées, comme des figues euuuh ils vont euhh… ne sais plus.. Euhh

DOMINGO ET AUGUSTO (desespérés)
Nooooonnnn ? !

DOMINGO
Rodrigue quintuple merde, tu nous as humilié ! T’as été lamentable !

AUGUSTO
Le patrone y va pas trouver ça drôle.

RODRIGUE
Y va rien savoir le patrone, parce qu’on se casse !

DOMINGO
Hein ? Alors on laisse tomber ?

AUGUSTO
Olahhh, ça va pas faire plaisir à la reine des neiges, ça.

RODRIGUE
La reine des neiges je m’en fous aussi!

DOMINGO
T’as craqué ton string ou quoi, rodrigue ?

RODRIGUE
J’ai dit on se casse !

DOMINGO
Ok, ok, range ton M60, j’ai compris, on te suit.

AUGUSTO
Mais comment y peut craquer son string puisqu’on n’a pas pu aller chercher nos maillots ?

DOMINGO
C’est juste une expression, Augusto. Allez, Ramène ta fraise !

KORRAGEN (à lui-même)
C’est ça le gang qui terrorise l’arche ? Hahaha! Je les ai bien calmés. Sans eux, ce foutu lapin va pas oser se montrer ! Bon, passons aux choses sérieuses!

Bruit de portes double battant qui s’ouvrent. Bruit de foule qui trinquent, musique techno, bla bla.

KORRAGEN (à lui-même, à voix basse)
Faut que je trouve ce crétin de bousier, puisqu’il ne réagit pas au signal ! Je vais lui glisser une lettre anonyme dans le maillot! Où est-il ? Ah, le voilà, là-bas une belle tronche d’abruti avec son maillot rouge trop petit. Mais qu’est-ce qu’y branle avec ce fouille-merde de fugu ? Allons voir ça de plus près. Excusez-moi, pardon… Hop, je vous prends deux coupes de champ’ mon petit.

A SUIVRE…