• contact@pamelatarget.com

PTS02E30 : Nebraska Point

PTS02E30 : Nebraska Point

Infiltration, exploration, localisation et… Attention ! Oups, grosse commission !

Une fois entré dans la prison de Charwin, il va falloir localiser et exfiltrer les prisonniers. Pour ça, rien de tel qu’un plan à la mission impossible… avec tous ses imprévus !

Branche tes écouteurs et Bim ! Lance la lecture :

Pour avoir de nos nouvelles et découvrir des bonus,

c’est ici CLUB VIP PAMELA TARGET

CREDITS

Ecrit par Katia Grivot, David Neau et Pascal Senicourt

Réalisé, monté et mixé par Katia Grivot

Animé pour Youtube par Pascal Senicourt

 

Musiques

Générique par Domingo Olmo Martin, alias King of Punk

 

Par ordre d’apparition

Paulo le blaireau : Pascal Senicourt

Ryu le fugu : David Neau

Bill le bousier : Jérôme Thévenet

Giulietta la cochonne : Grika

Ally l’ordinateur central : Grika

Riton le chaton : Deez podcast

Julius Washington le hamster : Dominogo Olmo Martin

Luce le fantôme : Grika

 

Crédits sons

Dans cet épisode de nombreux sons sont tirés de Freesound. Voici l’ensemble des crédits concernés :

 

Tu peux aussi choisir un autre moyen d’écoute. T’inquiète, c’est gratuit :

Retranscription de l’épisode

texte protégé – reproduction interdite sans l’accord des auteurs

INT/JOUR CABINE TELEPHONIQUE DE L’ARCHE

REINE DES NEIGES (téléphone)

Bien soldat Brill ! maintenant, pouvez-vous me rappeler votre mission ?

BILL LE BOUSIER

Empêcher Charwin de créer la chimère à n’importe quel prix ! Pour cela, kidnapper Bruce l’émeu. si je rencontre une résistance, utiliser la manière forte. Permis de tuer accordé.

REINE DES NEIGES (téléphone)

Contente de vous retrouver Soldat BRILL ! Mais la situation a évolué. Nouvelle mission : Reprendre Bruce et la machine du Nebraska à Charwin. Utilisez vos nouvelles relations au sein de l’arche. Manipulez tous ces X-Animen, ils vous mèneront à Charwin. Je les ai orienté grâce à la pizza. Si certains doivent être éliminés en cours de mission, n’hésitez pas.

EXT. JOUR DESERT TARDIS CHARWIN

Vent dans le désert.

PAULO

Bill, tu vois quoi avec tes jumelles?

RYU

A mon avis, pas grand-chose, il observe une putain de cabine téléphonique paumée au milieu du désert.

BILL

Ta gueule Ryu ! Ah, ça bouge. Y a Charwin qui sort avec… Avec la Reine des neiges ?

RYU

Ils sortent de la cabine ou ils sortent ensemble ? C’est qui la reine des neiges?

BILL

La vache, y avait un convoi militaire planqué pas loin de la cabine. Il se barre aussi. La voie est libre !

GIULIETTA

L’explosion a fait fuir tout le monde. Bill, ton plan a marché.

BILL

Ok, phase 2…

INT. JOUR TARDIS CHARWIN

Bruit électronique. Ambiance intérieur.

BILL

Ca y est, on est dans la cabine. Giulietta, Ryu, vous me recevez ?

GIULIETTA (A LA RADIO)

Très bien. Si quelqu’un approche, on vous prévient.

PAULO

Ouah… On est entré dans une cabine téléphonique et dedans, c’est une base encore plus grande que…  que le bassin du cachalot ! J’ai jamais vu ça ! C’est un peu comme le Tardis du Docteur who.

BILL

J’ai trouvé l’entrée du  conduit d’aération qui descend aux cellules. Paulo, qu’est-ce que tu fous ?

PAULO

Quoi ? Ben je fais des selfies avec toutes ces machines bizarres, c’est trop dément !

BILL

Ne touche à rien surtout. On fait ça en toute discrétion. On récupère Bruce ni vu ni connu.

PAULO

Oooh, c’est quoi ce gros cube à roulettes avec une main tendue ! Trop kitsch !

BILL

C’est la machine du Nebraska?! Je m’en occupe !

Bip, toudoudoudou.

PAULO

Putain, en appuyant sur la machine, tu l’as rendu toute petite, mais pourquoi tu la prends ? Il faudrait pas la détruire plutôt ? C’est pas le machin qui pourrait renverser toutes les démocraties.

BILL

Oui, mais là, on n’a pas le temps… On la prend et on la détruira quand on aura récupéré Bruce.

Declic.

PAULO

Ho ho. J’aime pas ce bruit.

BILL

Merde. J’ai mis le pied sur une alarme anti-personnelle. Si je l’enlève, ça va donner l’alerte à toute la base.

PAULO

Ou pire… Mais… Tu peux plus descendre par le conduit pour libérer Bruce alors ?

BILL

Pas le choix, Paulo, c’est toi qui va y aller ! Tu tends ton fil de morve indestructible comme prévu, tu l’attaches autour de TA taille, et c’est MOI qui t’assures.

Bruit de morve de Paulo. corde qui grince.

PAULO (radio) (transpirant)

C’est pas possible. Tu es sûr que mon fil de morve va tenir ? Je vais mourir. Remonte-moi !

BILL (en plein effort)

Paulo, tu peux le faire ! Garde les bras tendus et les jambes écartées, parallèles au sol, t’inquiète, je te tiens.

Corde qui grince.

PAULO

J’ai peur. Ooooh, je suis à quelques centimètres du sol… Je vais poser les pieds.

BILL (radio)

Surtout pas, tu risques de déclencher une alarme. Pas de contact avec le sol.

Renaclement de morve.

BILL (radio)

Qu’est-ce que tu fous ?

PAULO (stressé)

J’ai une goutte de morve qui coule, je… Je la retiens pour qu’elle touche pas le sol.

BILL (radio)

C’est pas vrai !

(se ressaisissant)

Paulo, tu vois les cellules?

PAULO

Oui, mais… Euh… Y a un mur explosé et… les cellules, ben, elles sont vides ! Ah, attends, je vois quelqu’un qui approche. Bruce, hé, Bruce, c’est toi ?

RITON

Perdu. Tu te souviens de moi, le blaireau?

PAULO (mal à l’aise)

Oh merde, Riton le chaton. T’es pas mort écrasé par le mur de la cafét ? (rire nerveux)

RITON

Tu trouves que j’ai l’air d’un macchabée ?

PAULO

Euh… T’as vachement grandi pour un chaton écrasé…

RITON acquiesce.

PAULO

Et t’as de grandes griffes maintenant.

Cri d’attaque de Riton, cri de panique de Paulo.

PAULO

BILL, REMONTE-MOI, VITE ! VIIIIIIITE !

BILL (radio)

Paulo ? Je te tire, qu’est-ce qui se passe?

(criant)

Merde. Paulo tu m’entends, c’est quoi ces bruits ?

Miaulement strident de Riton, cri de Paulo.

PAULO (radio)

Bill, je t’en supplie, plus vite, il me poursuit dans le conduit, il défonce tout ! Il va me manger !

BILL

On y est presque, accroche-toi ! Ahhhh !

PAULO

Je suis en haut ! Bill, on se tire, il est derrière moi.

BILL

MAIS QUI BORDEL ?

PAULO

Riton, un chaton géant mort-vivant !

RITON

coucou les enfants ! (rires)

BILL

Paulo, on se casse !

PAULO

Mais l’alarme totale sous ton pied ?

BILL

On s’en fout, on est déjà repéré !

Clic.

ORDINATEUR

Alerte totale déclenchée, la base va s’auto-détruire dans deux minutes !

Décompte.

PAULO

Ah ben bravo !

BILL

Cours, Paulo, cours !

RITON

Petit petit, venez jouer avec papaaaa !

PAULO (courant)

Riton, rappelle-toi, on était copain !

RITON

Mon seul copain, c’est Charwin, celui qui m’a sauvé après que vous m’ayez tué !

BILL

L’ascenseur de la sortie, là ! Merde, y a plein de robots patrouilleurs.

PAULO

Et Riton est derrière nous !

BILL

On fonce, suis-moi, j’ouvre le chemin.

Bruit ascenseur. Echange de coups entre Bill et les robots patrouilleurs.

EXT. JOUR DESERT TARDIS CHARWIN

Vent dans le désert. Bruit de porte d’ascenseur.

RYU

Ils sortent de la cabine ! Putain, y a plein de robots éclatés autour d’eux! Par ici les mecs, par ici !

GIULIETTA

Y a un truc qui sort derrière, c’est quoi?

RYU

Bordel de merde, c’est Riton le chaton qu’a muté ! Il les pourchasse ! Non, les mecs, pas par ici, barrez-vous, barrez-vous ailleurs !

GIULIETTA

Allez Ryu, décolle, on va les chercher!

RYU

TFbll fbllfbll bll bllb blt

GIULIETTA

Bill, on est là, au-dessus de vous, saute! je vais te récupérer !

PAULO

attendez-moi !

BILL

Paulo, attrape-moi !

Bruit de course, de saut et de cris de Bill et Paulo qui sautent pour leur vie.

PAULO

Oh, les copains, vous êtes venus nous chercher en mode Ryucopter ! Génial !

BILL

Bien joué Giulietta !

PAULO

Oh non, Riton va nous sauter dessus !

Klaxon.

PAULO

Putain, trop stylé, le camion optimus prime !

Choc camion Riton.

GIULIETTA

C’est Julius et Luce. Ha ! Ils viennent de percuter Riton !

Cri de Riton. Explosion !

PAULO

Putain ! Et la base de Charwin qui explose! La super discrétion.

BILL

Julius, vous me recevez ? Merci, Vous nous avez sauvé de ce monstre !

JULIUS (à la radio)

Où est Bruce ?

PAULO

Les cellules étaient vides, on l’a pas trouvé!

GIULIETTA

Oh mon dieu !

LUCE (à la radio)

Mmmmhhh mmmhhh mmh !

JULIUS (à la radio)

Tout à fait Luce, j’avais placé un traceur sur Bruce du temps où il jouait les justiciers solitaires, rien n’est perdu. On va le localiser.

BILL

J’espère bien, Julius !

A SUIVRE…